" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

lundi 22 mai 2017

22, marigot de Khant-sud, rive orientale... Rien ne va plus, c'est l'Emergence !

- en haut, Blongios africain - Ixobrychus minutus payesii,  au-dessus des typhaies 
marigot de Khant-sud coté oriental 2017 05 22, 9h15 / © Photo par Frédéric Bacuez
- en bas, Rhynchée peinte - Rostratula b. benghalensis, reposant dans les herbiers
marigot de Khant-sud coté oriental 2017 05 22, 13h13 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Aire communautaire patrimoniale des Trois-Marigots.
Marigot de Khant-sud, rive orientale -

22 mai 2017, 5h05-16h30-
A pied.
Temps: 21°-29°, dans la norme - ressenti 26°. Partiellement ensoleillé, lever du soleil, 6h34 / Humidité, 73%, point de rosée, 21° / UV 13, extrême / Vent du NO, 23 km/h / Visibilité, 10 km
5h, 21°; 9h, 25°; 13h, 29°; (17h, 27°)
Température maximale, 37° (2013) / Température moyenne maximale, 29°
Température minimale, 20° (1990) / Température moyenne minimale, 22°
Ces 30 dernières années, il a plu une fois, 0,5 mm (2008)
Ci-contre: 22 Mai, Journée mondiale de la biodiversité
Qu'est-ce que le tourisme responsable ?, par Lorène Lavocat in Reporterre.net 2017 05 22


"Selon Global Witness, il n'a jamais été plus difficile de prendre position contre les entreprises qui volent des terres et détruisent l'environnement. Le nouveau rapport des Defenders of the Hearth a révélé que près de quatre personnes ont été assassinées chaque semaine en 2016, protégeant leurs terres et le monde naturel de l'industrie comme de l'exploitation minière, l'exploitation forestière et l'agro-industrie."
- Hubert Reeves et Humanité & biodiversité, 2017 07 15

Journée mondiale de la biodiversité*: allons donc porter notre regard incrédule, au pied du cordon dunaire de Mengueye, sur les nouvelles conquêtes territoriales des développeurs d’Émergence... Ils sont quelques mastodontes, dans la zone, à s'arracher les terres communautaires aveuglées par le mirage capitaliste, et s'octroyer des terrains de chasse ruinés, par le braconnage, l'expansion démographique et son bétail pléthorique, par le manque de moyens et l'absence de gestion efficace des sites classés: l'agriculture, c'est autrement plus rentable, dans le monde tel qu'il est, ici comme ailleurs: statuts et main d'oeuvre sénégalais, réalité, patron et profits français, marché anglais ou européen, bref toute la mondialisation heureuse - en marche ! En attendant que d'autres prennent le pouls du saccage en cours et à venir, bien tard, toujours quand il est trop tard, et constatent méthodiquement, scientifiquement, pour de beaux rapports sur papier glacé, avec plus de tact et le sens du compromis que moi, documentons pour le petit Ornithondar l'impact du développement labellisé sur l'environnement à l'orient du marigot de Khant-sud, l'un des Trois-Marigots d'une Aire communautaire patrimoniale en son temps supportée par la Fondation Nicolas Hulot, aujourd'hui ministre d'un gouvernement français dont la fonction première est d'encourager cette économie-là - "Il n'y a pas d'alternative !". L'agro-industrie vit son heure de gloire, dans la basse vallée du fleuve Sénégal. Tabula rasa !

* Lire: 
La sixième extinction de masse des animaux s'accélère de manière dramatiquepar Audrey Garric in Le Monde 2017 07 10 
Alerte rouge sur l’extinction des espèces, Editorial Le Monde 2017 07 11
Evidemment, comme toujours, ce que nous évoquons ici n'a rien à voir avec ces horreurs; il ne s'agit, dans le cas des Trois-Marigots et annexes, que de développement, durable, d'émergence, respectueuse des équilibres, et de philanthropie - bref de progrès, obligatoirement "vert" ! Comme d'autres développeurs-qui-ont-toujours-le-mot-pour-rire, à propos du Ndiaël: "de toute façon, il n'y avait plus rien, ici !" L'ignorance et la cupidité, les deux fléaux de l'époque.

No(t) birding but farming, in Northern Senegal !

Que chacun se fasse son opinion !
La Compagnie fruitière au Sénégal: GDS et la priorité de ses priorités: Les engagements de la Compagnie fruitière
Expansion de SCL Sénégalin Agence ECOFIN 2013 12 19 et Société de Cultures Légumières (SCL), in Bio-invest (Belgique)
Les populations de Sinthiou Thirmoy accusent la SCL d’accaparement de terresin Farmlandgrab 2016 11 21 et Fass Ngom, une localité, plusieurs visages, par Birame Faye in Le Quotidien 2015 09 29


Ci-dessous:

 / © Photos par Frédéric Bacuez (2017 05 22) & Google Earth (2017 03 19)

L'impressionnant défilé des Anatidés afrotropicaux

Au contraire de ce que l'on veut faire croire, les p'tits oiseaux, c'est aussi politique que le reste. Et peut-être plus que jamais. En attendant que nous en ayons fini avec ce qu'il reste de cette satanique Nature, l'ennemi suprême de ce siècle mortifère, sa biodiversité inutile et ses piafs qui bouffent tout - saloperie !, regardons passer les canards par-dessus les grands et vilains champs des développeurs

Pour le moment et tant pis pour le bonheur toubab des prélèvements cynégétiques - Pan pan pan !-, c'est relâche, pour le plumage des Anatidés. Il fait encore presque nuit que déjà les piou piou piou des Dendrocygnes (viduata et, plus aigus, bicolor, comme des poupées couineuses) se font entendre, partout dans le ciel pétrole. Au petit matin, c'est le défilé, en provenance des autres Marigots (Ndiassew et N'Guisset), en diagonale et par-dessus Gaye et Mengueye, en direction du N'Galam, et au-delà. A de maintes reprises Ornithondar avait documenté le site du marais de Toddé comme un important reposoir diurne pour les Dendrocygnes, les Sarcidiornes, les Oies mais aussi, en hiver pour les Sarcelles d'été et plus marginalement quelques autres espèces d'anatidés. Il n'empêche que je ne sais pas où va reposer tout ce monde passant, aujourd'hui !? Probable que les Dendrocygnes vont s’agglutiner par petits groupes sur les rives du N'Galam, y compris jusqu'aux vasières du fleuve Sénégal et de ses bolongs littoraux (pointe Thiolet, Petit Bras de l'Île aux Bois, lagon de Diawas etc.). Pour s'en rendre compte, il suffit d'écouter, à la nuit tombante, en certaines époques, la passée des mêmes siffleurs par-dessus Bango-Sinthiane et Ngallele en direction du N'Galam et des Trois-Marigots... Beaucoup de ces Dendrocygnes, je m'en apercevrai dans l'après-midi, reposent aussi sur cette partie du marigot de Khant: des Phacochères, ou des Hommes qui relèvent leurs filets tendus au ras du restant d'eau font lever des centaines de ces canards, tout au bas de la dépression. Plus haut, environ trois cent (300) d'entre eux reposent au bord d'un ultime lagon encore miroitant... Vers 15h30-16h, les premières agitations et de premiers envols ébrouent tout doucement la troupe...
La passée a eu lieu toute la matinée ! Débutée avant l'aube, elle a pris de l'intensité au petit jour, avec de compacts passages, en plusieurs troupes mixtes associant Oies-armées et canards-à-bosse, siffleurs veufs et fauves. C'est surtout entre 6h40 et 7h que les Oies-armées de Gambie (Plectropterus g. gambensis) arrivent des marigots de N'Guisset et de Ndiassew, notamment des vastes prairies inondées à la courbe du N'Galam, du coté de Ndam Ndam. Les Sarcidiornes à bosse (sarkidiornis melanotos), les Dendrocygnes veufs (Dendrocygna viduata) et les Dendrocygnes fauves (Dendrocygna bicolor) eux, passeront sans interruption jusqu'à près de 10h du matin ! Il y a encore des Sarcidiornes à 12h30, dans le ciel des Trois-Marigots ! Avant que progressivement, à partir de 15h30, de premiers frémissements ne parcourent les masses de siffleurs au repos sur deux sites du Khant-sud, faisant s'élever brièvement des centaines de palmipèdes pour une ronde brouillonne l'espace de quelques minutes. Vers 16h, les tout premiers envols - pour la mise-en-ailes !?-, déjà...

Mon petit décompte du jour, a minima...

  • Sarcidiorne à bosse (sarkidiornis melanotosknob-billed duck, african comb duck), 1 500 ind. 
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus g. gambensisnorthern spur-winged goose), 350 à 400 ind.
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolorfulvous whistling-duck), 150 ind.
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), 4 800 ind. 

Ci-dessous:
la passée des Anatidés afrotropicaux: en orange, les sites de gagnage nocturne; en bleu les sites de repos diurne... 
Les sites de repos sur le fleuve Sénégal et les bolongs littoraux sont essentiellement occupés par les Dendrocygnes veufs
Mars 2017 / Avec © Google Earth
Ci-dessous:
les Anatidés afrotropicaux sur le marigot de Khant-sud...
Sarcidiornes à bosse, Oies-armées de Gambie, Dendrocygnes veufs, Dendrocygnes fauves...
Trois-Marigots 2017 05 22, 6h42-15h43 / © Photos par Frédéric Bacuez
Cliquer sur les photos pour agrandir -




Commence la saison des Euplectes et des Tisserins

En lisière de la cuvette marécageuse, quelques Euplectes vorabés (Euplectes a. afer), enfin, entament leur mue saisonnière. Bizarre impression d'une fashion week tardive, cette année, à l'opposé d'une saison humide plus précoce... On a de ces ressentis, parfois, avec ou sans prétention scientifique, ha ha ha ! Sur les branches d'un Parkinsonia riverain, Il y a un mâle tout ébouriffé, un peu de noir, un peu plus de jaune et beaucoup de ce beige qui le fait ressembler le reste de l'année à un moineau ou un tisserin femelle, n'étaient, pour le regard averti, sa queue très courte et le croupion marron crème... Une femelle vient le déshabiller, de ce regard bienveillant qui dit sans doute: allez, encore un petit effort pour être beau et désirable, et je serai, inch'Allah, de ton harem, bientôt ! Plus loin dans les herbiers, c'est un mâle de l'autre espèce d'Euplecte présente dans notre vallée, l'Euplecte franciscain (Euplectes f. franciscanus) qui émerge à intervalles réguliers de la verdure aquatique: celui-ci, un mâle évidemment, et ça saute aux yeux de loin, il est parfaitement stendhalien, rouge et noir comme il se doit si monsieur veut, comme son cousin Vorabé, régner en maître sur sa ribambelle de femelles sous le charme, transies, ébaubies... Quant aux Tisserins, il y a sur cette rive du Khant deux espèces, l'inévitable Tisserin à tête noire (Ploceus m. melanocephalus) et quelques Tisserins vitellins (Ploceus v. vitellinus). Les deux ont revêtu depuis plusieurs semaines maintenant leurs habits de lumière nuptiale; les têtes noires font un ramdam d'enfer autour d'un nouveau parterre de Parkinsonias, avancés plus loin dans la cuvette et ses herbiers et où les passereaux voudraient bien s'installer. Sur la rive, un bosquet colonial a été fâcheusement et bêtement dévasté par la taille et le prélèvement anarchique de perches, laissant au sol des tas de branchages et leurs nids, de Ploceus et de Bubalornis.

Sur Ornithondar:
Cuvette de Savoigne: les 'mange-mil' font la mue !, 2015 05 14


Ci-dessous, de g. à d. et de haut en bas:
Euplectes vorabés, femelle et mâle en mue nuptiale
Tisserin à tête noire, femelle nuptiale - Euplectes sp. en mue prénuptiale - Tisserin vitellin, femelle
Marigot de Khant-sud coté oriental 2017 05 22 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


OISEAUX / 65 espèces cochées, 10 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 2 espèces
SAURIENS / 1 espèce
LÉPIDOPTÈRES / 1 espèce
ODONATES / 4 espèces

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), au total ~310 ind. - premiers à 11h05, 15 ind. passant + 12 ind. au-dessus du N'Galam (11h10) + 62 ind. + 25 ind. avec six Pélicans gris [idem] + 100+ et 12 ind., tous en déplacement SO>NE + 27 ind. en vol [~14h45) [Mengueye>Khant-sud] + 18 ind. en vol [>N'Galam] + 66 ind. en vol ondulé à basse altitude [Khant-nord>Khant-sud]
  • Pélican gris (pelecanus rufescenspink-backed pelican), 1 ind. en vol (10h47) + 6 ind. cerclant avec un groupe de vingt-cinq Pélicans blancs
  • Cormoran africain (microcarbo a. africanuslong-tailed cormorant), très peu, vu 1 + 1 + 2 ind. immatures en vol passant [Khant-sud] + 1 ind. dérangé dans sa pêche [marais effluent du Khant-sud et N'Galam]
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga r. rufaafrican darter), au total 3 ind. solitaires, en vol passant + 4 ind. volant ensemble [vers le Khant-sud ou le N'Galam et Toddé]
  • Bihoreau gris (nycticorax n. nycticoraxblack-crowned night-heron), 3 ind. à l'envol du marigot à 6h18, prennent la direction du N'Galam + 2 ind. en vol [Khant-sud oriental] + 2 ind. levés dont un sujet juvénile/immature qui repose vite au faîte d'un arbres mort [marais effluent du Khant-sud et N'Galam]
  • Blongios africain (ixobrychus minutus ssp. payesii, african little bittern), un total de 4 à 5 ind. ! - 1 ind. en vol identifié après coup, sur photo (cf. photo ci-jointe) + entendu (1 ind.) puis vu 1 ind. à l'envol + 1 ind. + 1 ind., tous sur sites différents à forte présence de typhas en lisière d'herbiers. Les sujets parfois vus et revus à plusieurs reprises, passant de roseaux en roseaux, s'y accrochant quelques instants avant que de descendre à hauteur d'eau... [Khant-sud]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), peu de visibles - 1 + 1 + 2 ind. - les sujets me semblent en début de mue saisonnière [Khant-sud]
  • Gardeboeuf d'Afrique (bubulcus i. ibiscattle egret), 1 ind. en vol passant [Khant-sud] + quelques ind. accompagnant les bovins gagnant le marigot
  • Aigrette garzette (egretta g. garzettalittle egret), quelques ind. sur le marigot [de Khant-sud] - dont 10+ ind. pêchant en compagnie des Grandes Aigrettes
  • Grande aigrette (ardea alba ssp. melanorhynchoswestern great egret), ici et là dont groupe de 10+ ind. + ~8 ind. à la pêche [marigot de Khant-sud]
  • Héron cendré (ardea c. cinereagrey heron), d'abord entendu à l'aube puis 1 ind. en vol + 3 ind. en vol ensemble + 1 et 1 ind. [Khant-sud oriental]
  • Héron pourpré (ardea p. purpureapurple heron), au moins 1 + 1 + 1 ind. s'élevant des typhaies du marigot [de Khant-sud]
  • Tantale ibis (mycteria ibisyellow-billed stork), en vol: 1 ind. + 3 ind. au loin [vers Gaye, volant vers le Khant-nord] puis 10 ind. en vol (14h20) [Khant-nord vers le N'Galam]
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopicussacred ibis), 1 ind. en vol avec deux Spatules africaines + 2 ind. pêchant avec les Grandes Aigrettes [marigot de Khant-sud]
  • Spatule d'Afrique (platalea albaafrican spoonbill), 2 ind. en vol avec un Ibis sacré + 2 ind. au milieu d'un vol de vingt Spatules blanches eurasiennes [Khant-sud]
  • Spatule blanche (d'Europeplatalea l. leucorodiaeurasian spoonbill), 20 ind. en vol passant, en compagnie de deux Spatules d'Afrique [Khant-sud vers N'Galam ou Toddé]
  • Sarcidiorne à bosse (Canard à bosse, Canard sylvicole, sarkidiornis melanotosknob-billed duck, african comb duck), des centaines d'ind. à la passée, souvent en compagnie des Oies-armées - estimation totale: 1 500 ind., et toujours en vol passant à 12h30 !
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus g. gambensisnorthern spur-winged goose), dont une passée de 150 ind. d'un coup, avec une centaine de Sarcidiornes - estimation totale: 350 à 400 ind.
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolorfulvous whistling-duck), 6 ind. en vol + plusieurs ind. mêlés à la passée des Dendrocygnes veufs - estimation totale: 150 ind.
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), des milliers d'ind. à la passée - estimation totale: 4 500 ind. + ~300+ ind. stationnés autour de deux lagons encore en eau du marigot [de Khant-sud]
  • Balbuzard pêcheur d'Eurasie (pandion h. haliaetuseurasian osprey), 1 ind. à la verticale du marigot [de Khant-sud]
  • Elanion blanc (elanus c. caeruleusblack-shouldered kite), 1 ind. en vol du tout petit matin, suivi par un Corbeau-pie [vers Mengueye] et 1 ind. perché sur un baobab de la rive occidentale [du Khant-sud]
  • Francolin à double éperon (pternistis b. bicalcaratusdouble-spurred francolin), d'abord entendu puis au tout petit matin deux cc en parade nuptiale ! + 4 ind. immatures à l'envol + 1 ind. courant + 2 ind. [Khant-sud oriental]
  • Marouette à bec jaune (Râle à bec jaune, zapornia flavirostrablack crake), surtout entendu + 1 ind. vu sur un marais [effluent du Khant-sud et N'Galam]
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana), 1 ind. + 1 + 2 ind. [Khant-sud/N'Galam] + groupe de 8+ ind. ensemble dans les herbiers du marigot [de Khant-sud oriental]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), entendu 2 ind. encore dans l'obscurité + levé 1 ind. à l'aube + 1 ind. survole les champs de la SCL + 1 ind. levé au zénith
  • Glaréole à collier (glareola pratincola ssp. fuelleborniafrican collared pratincole), quelques ind. entendus puis vus, dont 1 ind. en vol passant [Khant-sud oriental] + 2 et 1 ind. s'élevant régulièrement du marigot [de Khant-sud] et y redescendant... + 1 + 1 ind. en vol
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus s. senegallus, -africanwattled lapwing), 2 ind. - cc local [Khant-sud oriental]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), quelques ind.
  • Rhynchée peinte (rostratula b. benghalensis, greater-painted snipe), 1 ind. mâle en vol passant + 1 ind. de type femelle immature levé et reposant dans les herbiers quelques dizaines de mètres plus loin [Khant-sud oriental]
  • Ganga à ventre brun/châtain (Ganga sénégalais, pterocles e. exustuschestnut-bellied sandgrouse), 4 + 2 ind. (9h50) + 6 ind. (9h55), en vol, venant de boire au marigot [de Khant-sud oriental>Toddé]
  • Tourterelle masquée (Tourterelle à masque de fer, oena c. capensisNamaqua dove), peu
  • Tourterelle maillée (spilopelia/streptopelia s. senegalensislaughing dove), 2 + 2 ind. en lisière des champs SCL
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 1 + 1 ind. en vol 
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens ssp. shelleyi, -Nigermourning collared-dove)
  • Tourterelle vineuse (streptopelia vinacea, vinaceous dove)
  • Perruche à collier (psittacula k. kramerirose-ringed parakeet), entendu 1 ind. passant puis vu 2 ind. + 3 ind. en vol par-dessus le marigot [de Khant-sud]
  • Coucal du Sénégal (centropus s. senegalensisSenegal coucal), 2 ind. + 1 ind.
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus c. climacuruslong-tailed nightjar), entendu 1+ ind. à l'aube + 1 ind. femelle levé [Khant-sud oriental]
  • Martinet des maisons d'Afrique de l'ouest (apus affinis ssp. aerobateswest african little swift), 3 ind. 
  • Guêpier nain (merops p. pusilluslittle bee-eater), plusieurs ind. notamment en lisière des vastes prairies et herbiers verts sur lesquels ils chassent, avec les Guêpiers à gorge blanche [du Khant-sud oriental]
  • Guêpier à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater), 5 ind. en vol au petit matin (7h+) + dizaines d'ind. parfois appariés et/ou poursuites nuptiales, sur et autour du marigot de Khant-sud en sa partie orientale + groupe volant de 7 ind.
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius m. macrourusblue-naped mousebird), surtout entendu + vu groupe de 12+ ind. + 6 ind.
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. ad. perché sur un Tamarix senegalensis avec un Guêpier à gorge blanche (cf. photo ci-dessous)
  • Calao occidental (à bec rouge, tockus kempiwestern red-billed hornbill), peu
  • Cochevis huppé du Sénégal (galerida cristata ssp. senegallensis, -Senegalcrested lark)
  • Bulbul des jardins (pycnonotus barbatus ssp. inornatusgarden bulbul), 2 ind. dans la ripisylve d'un marais 
  • Traquet brun (Traquet-fourmilier brun, myrmecocichla a. aethiopsnorthern anteater-chat), 2 ind. au petit matin, chanteurs territoriaux sur tumulus coquilliers
  • Rousserolle sp. indéterminée (acrocephalus sp., swamp-warbler sp.), 1 ind.
  • Rousserolle des cannes (acrocephalus rufescens ssp. senegalensis, -Senegalgreater swamp-warbler), entendu quelques sujets et vu 1 ind. en vol, ouf ! [Khant-sud]
  • Cisticole (roussâtre) du Nil (cisticola -galactotes- marginatus ssp. amphilectuswinding cisticola), entendu 1 + 1 + 1 ind. + 2 ind. se répondant + vu 1 + 1 ind. enfin ! [Khant-sud oriental]
  • Cisticole des joncs (du Nigeria, cisticola juncidis ssp. uropygialisnigerian zitting cisticolafan-tailed cisticola), surtout entendu quelques ind. + vu 1 + 1 ind. + 1 ind. avec un Euplecte sp. + 1 ind. et babils dans une touffe d'herbes (nid et oisillons ?)
  • Prinia aquatique (à ventre blanc, prinia fluviatilisriver prinia), entendu un cc puis vu qq ind. fugacement - dont 1 ind. chanteur
  • Prinia modeste (prinia s. subflavatawny-flanked prinia), 1 ind.
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris p. pulchellusbeautiful sunbird), 1 ind. en vol passant, par-dessus le marigot [de Khant-sud]
  • Corbeau pie (corvus albuspied crow), 1 ind. accompagne brièvement un Elanion [vers Mengueye] + 2 ind. en vol [vers Mengueye]
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis c. chalybaeusgreater blue-eared glossy-starling), 1 ind. + 2 ind.
  • Moineau doré (passer luteusSudan golden sparrow)
  • Tisserin vitellin (ploceus v. vitellinus, vitelline masked weaver), quelques ind. en plumage de mue nuptiale (cf. photo ci-dessous)
  • Tisserin à tête noire (ploceus m. melanocephalus, black-headed weaver), en plumage nuptial - dont groupe fourni en train de coloniser un arbuste au milieu des herbiers du marigot [de Khant-sud]
  • Euplecte franciscain (euplectes f. franciscanus, northern red bishop), 1 ind. mâle visiblement en plumage nuptial achevé ou quasiment, s'élevant brièvement et à plusieurs reprises, des herbiers au milieu du marigot [de Khant-sud]
  • Euplecte vorabé (euplectes a. afer, yellow-crowned bishop), 1 ind. mâle en plumage de mue nuptiale + 2 ind. en mue + quelques ind. ici et là, en mue nuptiale, au milieu des herbiers du marigot [de Khant-sud] + 1 ind. femelle perché
  • Amarante (commun) à bec rouge (du Sénégal, lagonosticta s. senegalared-billed firefinch)
  • Bengali zébré (amandava s. subflavazebra waxbill), quelques ind. dès l'aube + troupe de ~10 ind. + ~5 ind. + 5 ind.
  • Capucin bec-d'argent (euodice c. cantans, african silverbillmauritanian silverbill), quelques ind. avec les Tisserins en lisière des 'exploitations' de la SCL, sur les arbres et branches abattus, ramassés, compactés, entassés pour faire 'haies' (ça ne coûte rien)...
  • Estrildidé sp. indéterminée, 3 ind. en vol passant [Khant-sud oriental]

Entendu:
Talève d'Afrique (porphyrio madagascariensisafrican swamphen) / Outarde de Savile (lophotis savileiSavile's bustard), 1 ind. sur le même site habituel de la rive occidentale du Khant-sud (depuis la rive orientale !) + 1 ind. sur le même site habituel des boisements à Gommiers du Khant-nord (depuis le Khant-sud) [aube, petit matin et au zénith (13h05 et 14h05 précises pour le sujet de Ndenent et 14h35 pour le sujet de Khant-nord)] / Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank), à la nuit... / Calao à bec noir (tockus n. nasutusafrican grey hornbill), 1+ ind. [derrière le N'Galam] / Rousserolle des cannes (acrocephalus rufescens ssp. senegalensis), 1 ind. + 1 ind. [marigot de Khant-sud oriental] + 1 et 1 ind. [marais effluent du Khant-sud et N'Galam] / Crombec sitelle (sylvietta b. brachyuranorthern crombec), 1 ind. chanteur au petit matin / Camaroptère à dos gris (camaroptera b. brevicaudatagrey-backed camaroptera), 1 ind. au petit matin / Pririt/Batis du Sénégal (Gobemouche soyeux du Sénégal, batis senegalensis, Senegal batis), 1 ind. à 6h37 / Gonolek de Barbarie (laniarius b.barbaruscommon gonolekyellow-crowned gonolek), 1 ind. [N'Galam] / Tchagra à tête noire (tchagra s. senegalusblack-crowned tchagra), 1 ind. à l'aube + 1 ind. au petit matin + 1 ind. / Astrild-caille à face noire (ortigospiza a. atricollis, black-faced quailfinch), 2 ind. au petit matin /

Et ce qui ressemblerait bien à une vieille pelote...



Ci-dessous, de g. à d. et de haut en bas:
Guêpiers à gorge blanche - Merops albicollis, et Rollier d'Abyssinie - Coracias abyssinicus
Elanion blanc sur Baobab et Blongios africain passant au-dessus des Typhas
Bihoreau gris immature - Blongios d'Afrique en vol - Vanneau éperonné à/sur une patte 
Marigot de Khant-sud coté oriental 2017 05 22 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

AUTRES:

  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), au moins 6 ind. près du point d'eau, grimpés dans des Palétuviers sp. [effluent Khant-sud/N'Galam]
  • Lièvre des savanes (lepus - microtis - victoriae, african savanna hare), au total 3 ind. levés

Un crottoir sur tertre avec plusieurs tas, dont excréments assez récents + griffes au sol: a priori Genette d'Afrique
Un second crottoir extrêmement fourni avec coulée dans la végétation voisine: Mangouste ou Civette ?
Un troisième crottoir de type Genette, aussi, en lisière de la ripisylve [marais effluent du Khant-sud/N'Galam]
Crottes noires et blanches: Chien errant ou Loup africain ?
Une énorme tanière...

  • Agame variable (des colons, agama agamarainbow lizard), 1 ind. ad. âgé...

  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen'), un total de 3 ind. [Khant-sud oriental]
  • Brachythémis à ailes barrées (brachythemis leucostictabanded groundling)
  • Odonates 3 sp.

Et les tintinnabulations intenses des Batraciens sp...

Ci-dessus:
crottoir, crottes, pelotes et tanière...
Khant-sud oriental 2017 05 22 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

Ci-dessous:
Odonate sp., marigot de Khant-sud 2017 05 22 / © Photo par Frédéric Bacuez

* De Bango-Sinthiane à Ndiawdoune -

  1. Milan d'Afrique à bec jaune (Milan parasite, milvus aegyptius ssp. parasitus, yellow-billed kite)
  2. Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis), 1 ind. sur la route nationale, à la nuit (~5h10) [N2, Boudiouk] + 2 ind. à l'entrée de la piste de Mengueye, comme d'hab' (~5h15) [Ndiawdoune]
  3. Martinet des palmes (cypsiurus p. parvusafrican palm swift)
  4. Hirondelle de Guinée/Hirondelle rustique (hirundo l. lucida, red-chested swallowhirundo r. rusticabarn swallow)

2 commentaires:

  1. Combien coûte l'hectare dans ce coin 1000€ ? 2000€ ? 3000€ en négociant très mal ?
    Faut s'adapter à l'époque mercantile : moi je suis prêt à verser ma modeste obole dans un crowfunding pour acquérir un terrain qui ferait l'objet d'une réserve.
    500 personnes qui donnent 50€ ça fait plus de 16 millions.
    C'est hélas souvent le seul moyen de protéger durablement un coin. Il ne faut pas laisser ça en Terra Nullius. C'est con mais ça doit appartenir à quelqu'un... pour que les générations futures en profitent... Tu vas sur Google Maps y'a 3 grosses tâches vertes et plus ou moins vierges entre Mbour et Fadiouth : le séminaire de Ngazobil (plus belle réserve de faune de la zone...), le Domaine de Nianing et l'IRD de Mbour. Trois terres privées. Tout le reste a été rasé depuis des lustres. Même ce qui était la belle forêt de rônier de Joal, en principe protégée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet peu ou prou ce que me disait René Bancal, propriétaire du Ranch de Bango, du lodge Tawey et amodiataire de chasse, il y a quelques mois: que font les ONG pour racheter les terres menacées ? Impossible de compter sur l'Etat sénégalais, sans-le-sou bradant au plus offrant donc aux agrobusinessmen; et si les ONG ne sont là que pour constater - ce que je fais, moi, à mon petit niveau de blogueur donc de lanceur d'alerte, sans autres frais que d'attirer la haine et les menaces voilées des anonymes revanchards, incultes, imposteurs et autres rachitiques du cerveau (tu sais que l'époque en produit à la tonne !)-, sans changer leur manière de faire (les séminaires et les frais d'administration interne, ça commence à bien faire !), c'est peine perdue. La démographie paupérisée aidant, allez, je lui donne à peine dix ans, à cette vallée... Après, les amoureux du siècle se contenteront d'être positivistes, dans les sables, la pollution, la violence, la laideur et toutes les misères, matérielle, intellectuelle, morale. Alea jacta est !

      Supprimer

Nombre total de pages vues