" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

dimanche 31 juillet 2011

31, météo juillet: une seule pluie suffit...


Ci-dessus: 2011 07 28 soir, Lampsar saumâtre; coucher de soleil derrière la péninsule de Thiolet / Photo par Frédéric Bacuez

* Nord du Sénégal. Bas-delta du fleuve -

31, au marais: les spatules et déjà 8 espèces de limicoles

2011 07 31 dans le marais du Lampsar: talèves sultanes (à g.), grandes aigrettes et spatules d'Afrique (à d.) / © Photo par Frédéric Bacuez


* Marais du Lampsar 'doux' -

MATIN, 6h45-11h45-

Seul, à pied (avec les bottes).

Temps:
agréable, ciel plutôt couvert, températures clémentes, un petit vent de mousson: il a probablement plu vers le sud...



OISEAUX / 67 espèces cochées, 2 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 1 espèce cochée
REPTILES / 1 espèce vue
BATRACIENS / 1 espèce vue

Oiseaux du jour: blongios nain d'Afrique, spatule d'Afrique, chevalier sylvain

Vu:

  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), 1 à l'envol [marais] + 1 perché [plaine alluviale du fleuve Sénégal] + 1 en vol O>E /
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), 1 seul [au marais], en vol O>E + 2 + 3 [coté fleuve Sénégal] / 
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 19 / 
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron), nombreux, la plupart en plumage nuptial (cf. photo en bas à g.) / 
  • Héron gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret), 1 seul en vol S>N / 
  • Aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret), 6 / 
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), effectifs bien plus faibles qu'en hiver / 
  • Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret), les plus nombreuses d'un groupe d'ardéidés de 25+ ind. au gagnage / 
  • Blongios nain (ixobrychus minutus ssp. payesii, little african bittern), 2 - un s'envole du bord d'une mare cernée d'herbes en tiges et buissons denses de tamarix immergés; un en vol proche venant de la grande typhaie et y retournant sitôt ma présence constatée ! / 
  • Héron strié (butorides striata, green-backed heron), 3 juvéniles/immatures + 4 adultes [marais coté Lampsar 'doux'] + 4 [coté fleuve Sénégal] / 
  • Tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork), 1 arrive au marais herbeux + 1 en vol plané E>O à basse altitude [cherche à se poser vers le croisement des deux digues] + 1 en vol plané N>S [plaine alluviale] / 
  • Spatule d'Afrique (platalea albaafrican spoonbill), 30+ au gagnage puis arrivée en vols N>S de 6 + 2 + 2 + 3 + 2 + 2 + 4 + 3 + 1 + 2 + 3 ind. soit en fin de matinée ~60+ spatules [dans le marais herbeux de Lampsar 'doux'] /
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), en petits effectifs, souvent par deux, un maximum de 10- dans un groupe + 6 [à la mare du carrefour des deux digues] /
  • Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite), 1 [au dessus des herbiers marécageux] + 3 [au dessus des palétuviers 'rouges' du Lampsar] /
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), 8 vues (mais plus souvent entendue, cf. photo ci-après à d.) / 
  • Talève sultane (d'Afrique, porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african swamphen), 4 dont un guetteur perché sur tamarix + 16 ensemble au gagnage (cf. photo en haut et ci-après à g.) / 
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africana, african jacana), 5 / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 1 en vol + 6 au toilettage [sur une langue de terre au sec du marais de Lampsar 'doux'] + 1 en vol [au dessus de la digue] + 2 en vol / 
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 3 / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), peu - 1 (trop d'herbes, trop inondé) + quelques [plaine alluviale du fleuve Sénégal] /

Ci-dessous:
- en haut, 16 talèves sultanes au gagnage dans les herbiers aquatiques 
- en bas, râle à bec jaune dans la ripisylve marécageuse du Lampsar 'doux' 
© Photos par Frédéric Bacuez



  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit), 2 / 
  • Courlis corlieu*1 (numenius phaeopus, whimbrel), 2 à l'envol + 2 [mangroves de palétuviers 'blancs'] + 10 dans steppe saumâtre (cf. photo plus bas), au sol et/ou en vol N>S [coté fleuve Sénégal] + 6 ind. en vol migratoire N>S / 
  • Courlis cendré (numenius arquata, eurasian curlew), 6 ind. en vol N>S (migration postnuptiale) / 
  • Chevalier sylvain*2 (tringa glareola, wood sandpiper), 3 ind. en vol N>S + dizaines dans les marais herbeux, dont un envol d'~60 ind. devant et à coté de moi (évaluation du matin: probablement 225+ ind. !), très actifs et territoriaux - se poursuivant beaucoup / 
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, marsh sandpiper), quelques dont 2 en vol / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), 1 agresse un chevalier aboyeur + 3 en vol + 5 en arrivée N>S de migration postnuptiale / 
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank), 10 / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), 2 au gagnage [marais herbeux] /

*1 Cf.   http://ornithondar.blogspot.com/2011/07/19-et-3-courlis-corlieu-venus-deurope.html
Et aussi http://ornithondar.blogspot.com/2011/07/26-courlis-corlieu-et-pelicans-gris.html
*2 Cf.  http://ornithondar.blogspot.com/2011/07/28-31-le-chevalier-sylvain-une-arrivee.html

  • Mouette rieuse (larus ridibundus, black-headed gull), 2 à 3 estivantes, en vol avec des sternes hansel  / 
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull), 3 [marais] / 
  • Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), quelques en survol du marais, dont 4 agressent un milan parasite [au dessus des herbiers marécageux] + quelques au sol, disséminées [steppe saumâtre coté fleuve Sénégal] comme si elles couvaient / 
  • Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern), 1 passe, S>N /
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove), 4 / 
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicus, black-billed wood dove), 3 à 4 dont une en vol avec une tourterelle masquée / 
  • Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove), petits groupes de 3 à 5 ind. / 
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon), quelques vols dont groupes de 20 + 5 + 5 + 4 + 5 ind. / 
  • Perruche à collier (psittacula krameri, rose-ringed parakeet), 1 en vol [Lampsar 'doux'>fleuve Sénégal] / 
  • Martinet des maisons (apus affinis, little swift), 4 en chasse [au dessus du marais herbeux] + 1 [plaine alluviale du fleuve Sénégal] / 
  • Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater), bien plus nombreux qu'en saison sèche / 
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), 1 à l'abreuvoir [réservoir de Lampsar 'doux'] /
  • Camaroptère à tête grise (camaroptera brachyura, green-backed camaroptera), 1 tout près / 
  • Rouserolle africaine (acrocephalus baeticatus, african reed warbler), 2+ / 
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  • Prinia aquatique (prinia fluviatilis, river prinia) / 
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis, zitting cisticola), nombreuses / 
  • Cisticole roussâtre (cisticola galactotes, winding cisticola, cf. photo ci-après) / 
  • Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), 1 [digue] / 
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver), en plumage nuptial, beaucoup au nourrissage des nouvelles nichées / 
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), quelques gros vols [plaine alluviale en déplacements O>E, cf. photo en bas à d.] + colonie en train de construire les nids de saison  [ripisylve marécageuse] / 
  • Euplecte franciscain (euplectes franciscanus, northern red bishop), 1 mâle en plumage nuptial (premier de saison observé) / 
  • Euplecte vorabé (euplectes afer, yellow-crowned bishop), 1 mâle nuptial avec 2 femelles [sur acacia de la digue] + 1 mâle en plumage nuptial avec 2 femelles + 2 mâles en plumage nuptial avec groupe de femelles + 1 mâle nuptial en vol [marais herbeux] / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), un couple /
Entendu:
Courlis corlieu (numenius phaeopus), partout [surtout plaine alluviale du fleuve Sénégal]  / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra) /  Barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus) / Prinia modeste (prinia subflava) / Cisticole des joncs (cisticola juncidis) / Travailleur à bec rouge (quelea quelea) [dortoir et colonies du Lampsar 'doux': construction des nids].

Ci-dessous: cisticole roussâtre chantant au faîte d'un tamarix senegalensis immergé 
/ © Photo par Frédéric Bacuez



Ci-dessus: un courlis corlieu inspecte les tannes de la plaine alluviale du fleuve Sénégal (au fond) 
© Photo par Frédéric Bacuez

* Autour du carrefour des deux digues-

Vu:
  • Oie-armée de Gambie (plectropteus gambensis, spur-winged goose), 7 ind. au gagnage [plaine alluviale du fleuve Sénégal] / 
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopica, sacred ibis), 1 en vol S>N / 
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 / 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), 3 [digue n°2, plaine alluviale du fleuve Sénégal] / 
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 1 [bord de baie de bolong de Khaye] / 
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 1 (toujours le même au même endroit) / 
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher), 2 [mangrove 'blanche' inondée] / 
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher), 5 / 
  • Guêpier à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater), un vol de 52 ind. [NO>SE à 6h50, par dessus la mangrove 'blanche' en direction du Lampsar 'doux'] / 
  • Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater), 2 ind. en vol N>S [au dessus des mangroves] + 3 + 6 + 1 / 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 1 immature (sans brins à la queue) / 
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) /  
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris pulchellus, beautiful sunbird), 1 femelle en vol / 
  • Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow) / 
  • Astrild-caille à face noire (ortygospiza atricollis, black-faced african quailfinch), 2 en parade nuptiale /
Entendu: 
Coucou didric (chrysococcix caprius) / 

Ci-dessous: 
- en haut, crabier chevelu sur la digue bangotine (à gauche, le marais 'doux'; à droite, les mangroves de palétuviers blancs et les tannes saumâtres du fleuve Sénégal) 
- en bas., vol de travailleurs à bec rouge au dessus des tamarix de la plaine alluviale du fleuve Sénégal
© Photos par Frédéric Bacuez





AUTRES: 
  1. Patas 'singe rouge' (cercopithecus patas, monkey patas), 1 [sur la piste-digue au loin] /
  2. Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), au moins 3 juvéniles dont deux sautant dans l'eau depuis la branche d'arbre où ils dormaient [ripisylve marécageuse] /
  3. Grenouille occipitale (hoplobatrachus occipitalis, crowned bullfrog), 1 [mangrove 'blanche' inondée] /

jeudi 28 juillet 2011

28-31, le chevalier sylvain, une arrivée massive !


Ci-dessus: 2011 01. Chevalier sylvain hivernant dans le delta sénégalais, marais du Djeuss
/ Photo par John Wright pour Wrightswanderings et Ornithondar, DR

* Marais du Lampsar 'doux' -

28, les premiers limicoles du nord; une crèche tropicale

2011 07 28 à l'aube, l'éveil des travailleurs à bec rouge, les fameux quelea quelea ou mange-mil / Photos par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale du fleuve Sénégal -



Ci-contre: 2011 07 28, lever du jour (faussement) menaçant, la mousson se fait désirer... 
/ Photo par Frédéric Bacuez

5h30-16h40. A pied, avec Inno.
Temps: moite - mais il y a encore de la marge !- et chaud, très chaud. Merci aux nuages et aux entrées de vent marin, même par intermittence...  La pluie  du 17 juillet n'a pas fondamentalement modifié le paysage de saison sèche, malgré quelques étalements d'eau providentiels pour les premiers chevaliers qui font halte dans leur périple migratoire postnuptial ! Un feu a fait pousser de l'herbe verte et rase qui attire les oies-armées... et un braconnier.


OISEAUX / 77 espèces vues, 5 sp. entendues, 2 sp. non identifiées (limicoles en migration postnuptiale)
MAMMIFÈRES / 3 espèces vues,  sp. non identifiée
REPTILES / 2 espèces vues


Vu:
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), quelques en vol E>O au petit matin / 
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), ~45 ind. immatures/subadultes en 'crèche' / 
  • Pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican), 1 en vol N>S [plaine alluviale digue n°2] + 20- ind. en 'crèche', dont 16 ind. nageant sur une mare et 2 ind. cerclant à faible distance, au dessus du marais de Lampsar 'doux' / 
  • Héron cendré (ardea cinerea ssp. cinerea, grey heron), 1 en vol au dessus d'un marais, irrité par la proximité d'un milan + 1 avec des aigrettes sp. [terres brûlées] + 1 [marais herbeux du Lampsar 'doux'] / 
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 6 / 
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 2+ ind. dérangés dans leur pêche nocturne (avant les premières lueurs du jour) / 
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron), nombreux (effectifs visiblement renforcés par des 'sudistes'), en plumage nuptial pour la plupart / 
  • Aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret), 5 ind. avec un héron cendré [terres brûlées] + un regroupement de 8 ind. adultes, avec autres aigrettes sp. [plaine allucviale] /
  •  Héron gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret), peu, 1 en vol solitaire S>N / 
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), peu dont 2 ind. avec 8 aigrettes des récifs [plaine alluviale] + 2 ind. [au marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Aigrette intermédiaire (egretta intermedia, intermediate egret), quelques dont 1 ind. avec héron cendré et grandes aigrettes et 1 ind. avec 8 aigrettes des récifs et 2 garzettes [plaine alluviale] / 
  • Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret), en vol + quelques sur terres brûlées près d'une mare saisonnière + 1 et 3 à l'envol [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Héron strié (butorides striata, green-backed heron), 2 et 1 ind. perché sur arbre brûlé riverain de marais + 3 juvéniles [marais de Lampsar 'doux']  + 4 adultes [cours d'eau et arbustes au bas de digue n°2] / 
  • Tantale ibis, 5 et 2 ind.en vol  avec une spatule [plaine alluviale du fleuve Sénégal] + 1 ind. cerclant avec un pélican gris [vers Taba Tache] et 1 - ou le même- en vol plané N>S [digue n°2] + ~50 adultes, subadultes et juvéniles en 'crèche' avec pélicans blancs, pélicans gris  et quelques ardéidés; certaines des cigognes écartent les ailes face au soleil, comme des cormorans, pour faire tomber les parasites / 
  • Spatule blanche (d'Europe, platalea leucorodia, european spoonbill), 1 en vol O>E (avant 7h du matin) + 1 non reproducteur (sub)adulte (spatule à bout jaune) au gagnage et 1 + 2 ind. à l'envol [marais herbeux du Lampsar 'doux'] / 
  • Spatule d'Afrique (platalea alba, african spoonbill), 1 ind. seul (spatule uniformément rosâtre), à la patte gauche cassée (cf. notule) [carrefour des deux digues] / 
  • Ibis falcinelle, 10 ind. en vol NO>SE (avant 7h du matin) /
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), quelques, souvent par deux, à l'aube + 4 ind. à l'envol avec 6 oies-armées [mare saisonnière] / 
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolor, fulvous whistling duck), 8 en vol (cf. photo ci-dessous) / 
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), 2 + 1 + 5 (1er coup de feu braconnier au loin) + 8 en vol O>E + 5 en vol S>N + 6 en vol O>E + 1 + 1 (2e coup de feu braconnier) + 1 en vol O>E (3e coup de feu du braconnier, manquée !...) + 2 en vol O>E (4e coup de feu du braconnier, manquées !...) + 1 + 8 passant au-dessus du braconnier (à cours de cartouches ?) + 6 ind. à l'envol [mare saisonnière] avec 4 dendrocygnes veufs /

Ci-dessous: 2011 07 28 vers 11h30, 8 dendrocygnes fauves au dessus des premières mares de saison / Photo par Frédéric Bacuez



  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1 immature (toujours le même jeune aigle pêcheur, en mue avancée, désormais: on commence à voir poindre son  manteau d'adulte)  + 2 (couple adulte) au loin sur arbre  [rive du fleuve Sénégal] / 
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 immature estivant [plaine alluviale du fleuve Sénégal] / 
  • Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite), 4 ind. cerclent en altitude [marais Mboubeune] + 1 [plane au dessus des marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Elanion blanc (elanus caeruleus, black-shouldered kite), 2 dont un vu plusieurs fois notamment mimant un piqué sur trois glaréoles cerclant /
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), bien entendu, vu seulement 2 [marais de Mboubeune, se chamaillant] + 1 / 
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african swamphen), moins visibles dans les marais du Lampsar 'doux' où l'herbe devient haute: 11 / 
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africana, african jacana), 1 qui bondit par intermittence des herbes du marais [du Lampsar 'doux'], très en verve et comme sur un ressort ! / 
  • Grue couronnée (balearica pavonina ssp. pavonina, black crowned crane), 2 en vol O>E [en direction des rizières en chaume, 9h10] / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 2+ avec 8+ vanneaux du Sénégal [sur terres brûlées] / 
  • Echasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 8 ind. en vol à 7h du matin + 1 immature, seul [marais herbeux de Lampsar 'doux'] / 
  • Rhynchée peinte (rostratula benghalensis, greater-painted snipe), 1 à l'envol à l'aurore [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Glaréole à collier (glareola pratincola, collared pratincole), en grand nombre, partout / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), 2 + 8+ avec des oedicnèmes [sur terres brûlées] autour d'un marais - d'où ils chassent systématiquement les vanneaux éperonnés qui veulent s'y poser- + 1 [marais de Lampsar 'doux'] /

Chevalier sylvain à la passée, en migration postnuptiale
/ Photo par Inno

  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit), 1 à l'envol [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), 2 + 1 premiers migrateurs précoces ! [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, marsh sandpiper), quelques à l'envol  et à la passée / 
  • Chevalier sylvain* (tringa glareola, wood sandpiper), dizaines au passage (cf. photo ci-contre) ou à l'envol [bas de digue n°2] + 5 + envol de ~10 [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), envol de ~5 + 1+ / 
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank), 1 + 1 + 1 en vol [digue n°2] / 
  • Bécasseau cocorli (calidris ferruginea, curlew sandpiper), 2 en vol N>S à faible hauteur [13h55, digue n°2]
Non identifiés: 1 limicole de type barge en vol N>S à 7h45 + 11 limicoles de petite taille en vol N>S à 7h05

* Voir: http://ornithondar.blogspot.com/2011/07/28-31-le-chevalier-sylvain-une-arrivee.html

  • Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), 3 en vol E>O + 1 en vol E>O [digue n°2, plaine alluviale du fleuve Sénégal] + 1  [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon), dont un vol de 19 ind. / 
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / 
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  • Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove), 3 en vol S>N + 1 se pose sur arbre riverain de marais [Mboubeune] + 5 ind. en vol AR N>S>N  / 
  • Perruche à collier (psittacula krameri, rose-ringed parakeet), 9 ind. en vol S>N (migration intratropicale) à 7h40 / 
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 1 + 2 + 1 + 1 + 1 [marais de Lampsar 'doux'] / 
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 1 en vol en fin de nuit [marais de Lampsar 'doux'] + 1 au sol / 
  • Martinet noir (apus apus, common swift), 1 avec des martinets des maisons [marais vers Mboubeune] / 
  • Martinet des maisons (apus affinis, little swift), ~8 en chasse avec des glaréoles [marais vers Mboubeune] / 
  • Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus, blue-naped mousebird), 1 vu / 
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher), 2 (duo) ensemble (un donne la becquée à l'autre ?) + 3 à la mare [vers Mboubeune] + 1 agrippé à tige de mare saisonnière + 1 [surplomb du cours d'eau au pied de digue n°2] + 1 [en surplomb de digue n°1, sur branche d'acacia] / 
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher), seulement 2 [bolong de Khaye] / 
  • Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater), nombreux (probablement renforcés par des 'sudistes' à la faveur de la mousson) / 
  • Guêpier à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater) / 
  • Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater), quelques dont ind. chassant parmi les glaréoles / 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 2 ou 1 juvénile (pas de brin à la queue) en compagnie d'un coucal [arbres de digue n°2] / 
  • Pic goertan (dendropicos goertae, grey woodpecker), 1 vu en vol et 1 entendu [marais vers Mboubeune] / 
  • Huppe fasciée (upupa epops ssp. senegalensis, huppe fasciée d'Afrique), 1 grimpe dans un acacia nilotica [ripisylve] puis s'éloigne, avec un rollier d'Abyssinie /
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark), 1 / 
  • Tarier pâtre d'Afrique (saxicola torquatus ssp. moptanus, african stonechat),  1 mâle immature en mue [terres brûlées] + 1 femelle et 1 juvénile (pas encore de vraie queue) depuis peu sorti du nid: vole de tige en tige de la jonchaie sèche suivi à distance par la mère; vu descendant au sol attraper un insecte [jonchaie sèche de plaine alluviale] + 1 mâle [un peu plus loin] / 
  • Rousserolle africaine (acrocephalus baeticatus, african reed warbler), 1 bien observée au marais [vers Mboubeune] / 
  • Crombec sitelle (sylvietta brachyura, northern crombec), 1 à l'aube [arbustes de digue n°2] / 
  • Prinia aquatique (prinia fluviatilis, river prinia), dont 1 encore une fois très familière [marais vers Mboubeune, cf. notule] / 
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis, zitting cisticola) / 
  • Cisticole roussâtre (cisticola galactotes, winding cisticola), dont 1 bien observée au marais [vers Mboubeune] / 
  • Cratérope brun (turdoides plebejus, brown babbler), 1 ind. s'envole d'un palétuvier blanc solitaire [digue n°2] avec force cris, poursuivi par un tisserin femelle ! / 
  • Souïmanga à longue queue (cynniris pulchellus, beautiful sunbird) / 
  • Moineau doré (passer doreus, Sudan golden sparrow), petits vols groupés / 
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black headed weaver), très nombreux mâles en plumage nuptial, dont ind. avec femelles au nourrissage + 3 (2 mâles et 1 femelle) au sol avec 1 mâle de vorabé / 
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), nombreux ind., et au moins trois grandes troupes à l'aube dont une de 3000+ ind. / 
  • Euplecte vorabé (euplectes afer, yellow-crowned bishop), plusieurs mâles (5+) en plumage nuptial bien visibles et très 'agressifs' envers les femelles [partout où le marais est en eau et herbiers] / 
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill) / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), 2 (couple) en vol [bord de marais du Lampsar 'doux'] /

Ci-dessous: 2011 07 28, à g. et au centre: l'envol auroral des quelea - euplecte vorabé, mâle en plumage nuptial, dans le marais / Photos par Frédéric Bacuez 
- à d., dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal, aigrettes des récifs et aigrette intermédiaire / Photo par Inno


Entendu (pas vu):
Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus) / Coucou didric (chrysococcyx caprius), à 8h20 / Barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus), à 8h20 /  Tchagra à tête noire (tchagra senegalus) /
Egalement entendu (mais vu): Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer) / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra) / Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis) / Pic goertan (dendropicos goertae) /


  • Patas ('singe rouge', cercopithecus patas, patas monkey), quelques 'têtes' à la cime des rares acacias de taille (très moyenne) encore épargnés par la furia des bûcherons... [digue n°2] / 
  • Chacal doré (canis aureus, common/golden jackal), 2 brièvement en course rapide, probablement levés de leur cache diurne (il est ~14h) par le passage de deux humains dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal / 
  • Rat roussard du Nil (arvicanthis niloticus, african unstriped grass rat) , l+ [14h+, jonchaie sèche de digue n°2] /
  • Microchiroptères non identifiés en vol [marais de Lampsar 'doux' en fin de nuit]

Peu de traces de mammifères: 
empreintes de vivérridé (civette ?), fèces de chacal doré (cf. photos ci-dessous) et crottins de patas. 
Un constat: de moins en moins d'excréments de phacochères - nettement raréfiés depuis 2008, braconnage impuni oblige...

Ci-contre: empreintes et fèces de chacal doré (canis aureus)
/ Photos par Frédéric Bacuez
 


  • Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 4 - un seul de belle taille- dont un se faufile carrément sous une vache ! [digue n°1] Et un juvénile [inspectant l'ilot au milieu de la baie du bolong de Khaye,  à marée basse] / 
  • Agame des colons (dit margouillat, agama agama, common agama, rainbow lizard), 1 mâle en habit nuptial défraichi... [13h50, près d'une ancienne vanne rouillée, digue n°2] /

28, une spatule d'Afrique blessée


Ci-dessus: 2011 07 28 aprem', spatule d'Afrique à la patte gauche brisée / Photo par Inno

* Entre Lampsar et Sénégal. Vers le croisement des deux digues -

APREM'-
1 spatule d'Afrique (platalea albaafrican spoonbill) en plumage internuptial - probablement un subadulte au vu des couvertures et pointes des primaires encore noirâtres- se tient au milieu d'une mare très saumâtre, sous le carrefour des deux digues. On l'approche facilement: elle peine à se déplacer, sa patte gauche est cassée, visiblement au niveau du pied qui pendouille. Un peu plus tard, nous la verrons quasiment au milieu du carrefour des deux pistes; en claudiquant, l'échassier traverse le rideau d'arbustes épineux pour descendre de l'autre coté de la digue, vers la grande mare en contrebas, alimentée par l'eau du fleuve Sénégal. La spatule isolée des siens cherche à rejoindre les pélicans et tantales rassemblés en nombre à proximité. L'oiseau n'en continue pas moins, malgré ce sévère handicap qui lui donne peu de chance de survie, de labourer la vase de son bec à la recherche de mollusques, crustacés et alevins.

Ci-dessus: 2011 07 28, une spatule d'Afrique blessée à la patte, au croisement des deux digues / Photos par Frédéric Bacuez











Nota*1: présente dans toute l'Afrique subsaharienne - et saisonnièrement au sud de la péninsule arabique, la spatule d'Afrique est devenue sporadique en Afrique de l'ouest. Ses effectifs sont localisés à quelques sites*2 dont le lac Fitri (Tchad, jusqu'à 1072 couples) et le delta intérieur du Niger (Mali, jusqu'à 900 ind., mais de 300-350 couples nicheurs en 1986-1987 à 100-150 couples en 2004-2005, et de 430 ind. au lac Debo en 1999 à 100 ind. en 2007): ces deux sites accueillent chacun 1% au moins de la population totale. Dans le delta du fleuve Sénégal, la spatule d'Afrique a bien failli disparaitre n'était la constitution du salvateur parc national du Diawling (PND), sur les berges mauritaniennes du fleuve: aucun nicheur en 1993, 5 paires à la fin des années 90, et 50-60 couples en 2004-2005; et, miracle, 3374 ind. recensés le 15 janvier 2008 ! Sur le cours deltaïque du fleuve, des deux cotés, les effectifs de la spatule africaine n'avaient jamais excédé la centaine de couples nicheurs (1961-1965), chutant à une cinquantaine (1979-1981) puis quelques couples relictuels à la fin du siècle passé (1987-1993). Aujourd'hui, sur les deux colonies (re)constituées (celle du Diawling et la petite du Djoudj), on estime grosso modo la population reproductrice à ~325 couples. C'est dire combien ce magnifique oiseau reste fragile sous nos cieux africains: et au contraire de sa cousine européenne (platalea leucorodia ssp. leucorodia), qui bénéficie (à justes raisons) de toutes les attentions (chez elle pour sa saison de reproduction, ici pour son hivernage), l'africaine n'intéresse pas grand monde...

*1 Source: 'Living on the edge, wetlands and birds in a changing Sahel', par L. Zwarts, R.G. Bijlsma, J. van der Kamp et E. Wymenga / KNNV Publishing 2009, Pays-Bas
*2 Lac Fitri (Tchad), 1072 couples / Delta du Sénégal (Sénégal), 322 couples / Logone (Tchad-Cameroun), 304 couples / Fleuve Niger (Mali-Niger), jusqu'à 900 couples / Hadejia-Nguru (Nord Nigeria), 110 couples

28, indices...


Ci-dessus: 2011 07 28 aprem', cela fait des semaines qu'il ne lui reste que le cuir; à défaut de nécrophages, éradiqués depuis des décennies dans le delta, bientôt l'orage inch'Allah fera disparaître la bête - s'il vient jusqu'à nous... / Photo par Inno pour Ornithondar

* Plaines alluviales entre Lampsar et fleuve Sénégal -

2011 07 28, le bonheur est dans le pré... Odes humaines à Dame Nature, vues par Inno pour Ornithondar

mardi 26 juillet 2011

26, courlis corlieu et pélicans gris: le nord rencontre le sud

















Ci-dessus: à g., pélican gris en Gambie, 2011 01 / Photo par John Wright pour Wrightswanderings et Ornithondar - à d., migration de courlis corlieu au Cap Gris-Nez, France / Photo par Ludovic Scalabre, DR


* Bango. Marigot de Lampsar -


MATIN-
~10h, 5 tantales ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork) en vol plané d'est en ouest au dessus du Lampsar [>mangroves de Roup].
2 tisserins gendarmes (ploceus cucullatus, village weaver), de jeunes mâles en premier plumage nuptial, rendent visite au jardin, de plus en plus fréquemment [venant des environs de la mosquée].
APREM'-
Entendu tout l'après-midi: coucou(s) didric (chrysococcyx caprius) et colious huppés (urocolius macrourus).
15h45, 9 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel, cf. photo ci-dessus à d.) annoncent leur passage... juste au dessus de la maison, brièvement en formation impeccable, en V [vol N-NE>S-SO]. Entendu un autre groupe à 16h45, impossible à voir dans le ciel bangotin...
Puis, 4 pélicans gris (pelecanus rufescens) volent par dessus la digue bangotine [via les mangroves de Thiolet>fleuve Sénégal].
A 16h, c'est un vol ascensionnel de 16 pélicans gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican, cf. photo ci-dessus à g.) que j'observe dans la chaleur brumeuse de Dakhar-Bango, dont 8 ind. s'éloignent vers Roup.
Entretemps: 8 choucadors à longue queue passent en jacassant au dessus de la ruelle [mosquée>caserne] / 1 choucador à oreillons bleus en vol au dessus du marigot [rejoint vite le quartier].
16h10, 2 canards à bosse (mâle et femelle) en vol [Lampsar 'doux'>fleuve Sénégal via les mangroves de Thiolet] / 9 dendrocygnes veufs [delta>Lampsar 'doux'] dont 2 ind. descendent dans les mangroves de Thiolet.
16h15, 1 euplecte vorabé, mâle en plumage nuptial, par dessus Bango [S>N vers les plaines alluviales].
Marigot et berge: 2 vanneaux éperonnés / 1 grand cormoran à poitrine blanche et 2 cormorans africains /  1 alcyon pie / 1 sterne hansel [>delta].
NUIT-
Passage de dendrocygnes veufs / Des roussettes paillées se disputent dans un arbre (fruitier).

samedi 23 juillet 2011

23, des patas flairent la bonne saison des mangues


Ci-dessus: patas du Gandiolais / 2009 04, photo par Gérard Bacuez

* RN 2 au carrefour de Bango et Ngallele -

SOIR, ~18h-
Observation par Eddy Graëff: au moins 2 patas ('singe rouge', cercopithecus patas, patas monkey) déboulent de l'ancienne piste d'aérodrome de Bango, traversent la route nationale et se dirigent ostensiblement vers les vergers proches, où les manguiers portent de bien jolis - et savoureux* - fruits, cette année !...
* Sic. Venant d'un pays, le Burkina Faso, où les mangues d'Orodara ont la réputation d'être les meilleures au monde, cette remarque vaut, parole d'"expert" totalement subjectif, son pesant... d'arachides...

Nota:
les singes rouges de la steppe sont généralement grégaires et gardent leur distance, dans les plaines alluviales du fleuve Sénégal. Avec leur progéniture, les patas peuvent compter par clan jusqu'à 80 membres. Leur goût pour une alimentation variée (ils sont comme les Hommes, omnivores) les incite à faire de grands déplacements sur un territoire assez vaste et en permanence parcouru par la  troupe. Cependant, les vieux sont souvent solitaires et beaucoup moins marathoniens ! Ils n'hésitent pas à se rapprocher des campements, villages et autres décharges où ils peuvent alors compenser l'amoindrissement de leurs capacités par de plus grandes facilités alimentaires: depuis au moins deux ans, il y en a un qui erre au seuil de la digue des deux Lampsar, de l'ancienne décharge 'sauvage' au campement saisonnier des pêcheurs Thioubalo. Il en est de même pour les jeunes mâles qui peuvent quitter la grande famille pour vagabonder jusqu'aux faubourgs de la cité - c'est probablement le cas des patas vus par Eddy: il y a quelques années sur la corniche de Sor j'eus un matin la surprise d'en voir un, bien effronté, se hisser sur le parapet de mon jardin et inspecter le carrefour proche avant de continuer sa promenade urbaine jusqu'aux rives du fleuve, passant entre deux immeubles, sans grande crainte...

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre/limoneux -

MATIN-
~8h50, 14 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white breasted cormorant) au dessus du fleuve Sénégal [en vol S>N].
MIDI-
1 tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork) cercle seul dans les ascendants par dessus le marigot [N>S].

- 2011 07 25:
MIDI-
12h40, 1 tantale ibis (mycteria ibis) cercle seul (cf. ci-dessus) au dessus du marigot [N>S, via Bango vers Ngallele].
Traversée du marigot N>S: 3 tourterelles masquées (oena capensis) / 1 gonolek de Barbarie (laniarius barbarus) / Petits vols de moineaux dorés (passer luteus) depuis le matin.
SOIR-
1 coucal du Sénégal (centropus senegalensis) dans le jardin, sur un muret (à la recherche d'un moinillon ? Cf. notules afférentes).

Pluies: Podor, traces (24 07) / Louga, traces (24 07) / Bakel, 6,0 mm (25 07).

23, l'ultime travée du pont Faidherbe, avec les guifettes


Ci-dessus: 2011 07 23, les guifettes noires sont au rendez-vous du pont Faidherbe, coté continent... / Photo par Eddy Graëff pour Ornithondar

* Saint-Louis-du-Sénégal. Pont Faidherbe-

Toujours les guifettes noires (chlidonias niger, black tern) immatures... Elles volent aujourd'hui à l'aval du pont Faidherbe, coté Sor à proximité de la rive continentale du fleuve Sénégal: les eaux peu profondes y retiennent plus facilement les alevins recherchés. Du coté insulaire, c'est le grand jour d'Eiffage: l'ultime travée de l'ouvrage métallique réhabilité est installée*, après des années de chantier - et ses multiples péripéties tropicalisées. Avant l'inauguration électoraliste du 'cadeau', il restera le moins glorieux: débarrasser le site de ses gravats et tonnes de terres afin de redonner au fleuve, surtout, sa majesté malmenée; wait and see.

Ci-contre: 2011 07 14, guifettes noires immatures sous le pont Faidherbe / Photo par Frédéric Bacuez

* Voir la galerie photos d'Eddy Graëff:
http://www.saintlouisdusenegal.com/dernieretravee/index.html

En rappel: http://ornithondar.blogspot.com/2011/07/14-100-guifettes-noires-defilent-devant.html
Lire aussi, sur la réhabilitation du pont Faidherbe: http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/senegal-le-pont-faidherbe-embleme-de-saint-louis-a-fait-peau-neuve_1017726.html

23, aparté: l'aigle ou la poule

* Sénégal (et ailleurs...) - 

" Les Hommes nous enseignent à penser comme des poules, bien que nous soyons des aigles. Etendez vos ailes et envolez-vous ! Et ne vous contentez jamais des graines que l'on vous jette. "

- James E. Kwegyr Aggrey (Ghana, 1875-1927)

Ci-contre: 2009 08 vers Korhogo, Côte d'Ivoire / Photo par Inno

mercredi 20 juillet 2011

20-21, les deux balbuzards estivants nous rendent visite


Ci-dessus: 2011 07 20 soir, entrées maritimes sur le Lampsar / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

- 2011 07 20:
MATIN-
Sur le marigot: 2+ cormorans africains et 1 grand cormoran à poitrine blanche, à la pêche.
APREM'-
On entend le(s) coucou(s) didric un peu partout.
15h45-15h55, 6 tantales ibis cerclent dans le soleil puis s'éloignent derrière leur leader vers les mangroves de Thiolet et le fleuve Sénégal / 1 pélican gris cercle avec des milans parasites au dessus de Bango, revu après 16h30 cerclant seul au dessus du Lampsar 'doux' / 1 piqueboeuf buphage à bec jaune passe par-dessus le jardin et traverse le marigot presque au ras des eaux [S>N] / Toujours l'aigrette des récifs sur le bastingage de la pirogue amarrée.
16h30 dans le jardin, le couple de crombecs sitelles furète dans un buisson infecté de 'mouches blanches'.
SOIR, à partir de 18h15-
Au moins 3 hirondelles rustiques dansent à faible hauteur entre la baie du bolong de Khaye et le marigot de Lampsar saumâtre.
1 sterne hansel passe avec gros insecte dans le bec (hier déjà) + 8 + 1 + 1 + 11 ind. à 19h20 [en vol NE>SO] / 2 échasses blanches à l'atterrissage dans la mangrove de Thiolet [venant des marais de Lampsar 'doux'] / 1 héron cendré stationne depuis des heures sur la vasière entre les blocs 1 et 2 des palétuviers rouges / Envol d'1 héron pourpré [mangroves>E] / Quelques guêpiers de Perse, vu 4 ensemble au dessus de la baie du bolong de Khaye / 1 corbeau pie passe / Un couple de souïmangas à longue queue s'élance comme les tisserins à tête noire dans la traversée du marigot.

18h50, vu un premier balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) venant du Lampsar 'doux' suivi à 19h05 d'1 pygargue vocifère (silencieux), qui resurgit après quelques semaines d'absence - du coté du Lampsar 'doux'... Le balbu, comme hier soir, survole à basse altitude les mangroves de Thiolet, disparaît et repasse à 19h15 dans l'autre sens [Thiolet>Lampsar 'doux']. A 19h20, un second balbuzard pêcheur apparaît dans le ciel des mangroves, un peu plus en altitude que son congénère.

CREPUSCULE-
Outre les hérons gardeboeufs (bubulcus ibis) et la quinzaine de hérons pourprés (ardea purpurea, purple heron, dont un groupe de 7 ind. à 19h45) à la 'passée', un vol de 12 crabiers chevelus (ardeola ralloides, squacco heron) [SO>E].

- 2011 07 21:
MATIN, ~8h-
11 oies-armées de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose) en vol S>N au dessus du fleuve Sénégal.
On entend les coucous didric (chrysococcyx caprius) + 1 huppe fasciée (upupa epops ssp. senegalensis, african hoopoe) [du coté de la caserne].
MIDI, ~12h10-
Les 2 balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey) immatures qui estivent plutôt dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal se rapprochent décidément du Lampsar: tandis que l'un plonge au large du bolong de Dakhar-Bango, le second vole assez haut au dessus de la péninsule de Thiolet.
APREM'-
Vu plusieurs fois 1 puis 2 pélicans gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) volant ou cerclant dans le ciel de Bango et du Lampsar.
2 guêpiers nains (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater) chantants traversent le marigot [S>N] en direction des bosquets de palétuviers rouges.
SOIR-
Apparition progressive de 13 guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) - tous adultes - au dessus du marigot et de mon jardin, rejoints par au moins 2 hirondelles rustiques (hirundo rustica, barn swallow), juvéniles estivantes + 1 sterne hansel plus haut dans le ciel chassant des insectes en passant [E>SO] !

mardi 19 juillet 2011

19, ... et 3 courlis corlieu venus d'Europe déjà de passage


Ci-dessus: 2011 07 19 soir, pigeons roussards en parade nuptiale et milan parasite en maraude / Photo par Eddy Graëff pour Ornithondar

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre/limoneux -

APREM', ~16h-
Une troupe de ~50 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white breasted cormorant) en vol sur le fleuve Sénégal [S>N].
SOIR, 19h15-19h50-
2 hirondelles rustiques (hirundo rustica, barn swallow), immatures estivantes, chassent longuement dans les airs au dessus du marigot.
1 faucon chicquera (falco chicquera, red-necked falcon) subrepticement entre les arbres du jardin [>intérieur Bango.
Jusqu'à 9 pigeons roussards (columba guinea, speckled pigeon) ensemble en vol ou sur les toilures de la 'kasbah' voisine: parades nuptiales et accouplement / 1 coucal du Sénégal (centropus senegalensis).

Un vol de 9 mouettes à tête grise (larus cirrocephalus, grey headed gull) [E>O] + 1 ind. survole ma berge.
Passée: quelques hérons pourprés (ardea purpurea) [SO>E] dont 1 ind. par dessus Bango [>SE], hérons gardeboeufs (bubulcus ibis) [SO>E], dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata) [toutes directions].
1 bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black crowned night heron), comme hier mais dans le sens inverse [O>E]
Et toujours autour du marigot: alcyons pies (ceryle rudis), milans parasites (milvus parasitus, cf. photos), corbeaux pies (corvus albus), martinets des maisons (apus affinis), 1 grande aigrette (egretta alba, great egret, cf. photo ci-dessous), 1 aigrette des récifs (egretta gularis).

Ci-dessous: à g., grande aigrette et milan parasite - à d., pigeons roussards à l'accouplement
/ 2011 07 19 soir, photos par Eddy Graëff pour Ornithondar














19h35, vu 3 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en file indienne sonore au dessus de Bango, en vol rapide N>S.
19h40, vu 1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), immature estivant (probable femelle) au plumage ébouriffé et plumes manquantes (mue), en chasse au dessus des mangroves de Thiolet à basse altitude et au ras des eaux du marigot, ramassant paresseusement quelque chose comme un milan ! Le rapace repart vers la plaine alluviale à la nuit tombante.


Nota 1: peut-être entendus le 15 juillet (11h35), les premiers courlis corlieu de la migration postnuptiale sont à l'heure !
Première observation postnuptiale de numenius phaeopus au dessus du delta:
- Bango/Lampsar:
2011 07 19, 3 ind. observés
2010 07 25, 5 ind. observés
2009 07 22, 6 ind. observés
2008 07 18, 1 + 13 + 1 + 3 ind. observés
- Saint-Louis/Corniche de Sor:
2007 07 26, 1 ind. observé

Ci-contre: courlis corlieu au Mozambique, 2005 11 

/ Photo par Neil Gray pour African Bird Club, DR

Nota 2: limicole emblématique des lointains nordiques de l'Europe - où il niche du Groenland à l'Eurasie sibérienne -, le courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) est l'un des tout premiers migrateurs au long cours à faire son apparition dans le ciel deltaïque, après son bref séjour nuptial au sud du cercle arctique. Deux sous-espèces traversent l'Atlantique (ssp. islandicus, est Groenland, Islande, Feroé, Ecosse: 600 000 à 750 000 ind.) et/ou le Sahara (ssp. phaeopus, quelques sites de Grande-Bretagne, Scandinavie, pays baltes, Bélarus et Russie: 190 000 à 340 000 ind.) pour rejoindre, souvent d'une traite, leurs quartiers d'hiver sur le littoral atlantique de l'Afrique subsaharienne, de la péninsule du Cap-Vert au Congo (avec de forts effectifs du Sine Saloum sénégalais aux confins libériens - de 18 à 22 000 ind. aux Bijagos de Guinée Bissau-, mais aussi autour de l'estuaire gabonais de l'Ogooué). Si les premiers adultes quittent le Groenland dès la fin juin, le gros des effectifs adultes entame sa migration postnuptiale entre la mi et la fin juillet, les juvéniles imitant leurs ainés de la fin juillet à début septembre. Sur la 'route', certains corlieu optent cependant pour des sites d'hivernage moins lointains: la péninsule ibérique (Galice et Marismas du Guadalquivir), le littoral nord-atlantique ou la baie saharienne de Dakhla au Maroc, les îles Canaries, le Banc d'Arguin mauritanien (de 20 à 31 400 ind.); et de petites centaines dans le bas-delta du fleuve Sénégal, essentiellement à l'aval du barrage de Diama, de part et d'autre du fleuve jusque dans le Gandiolais *.

* Sources: 'An Atlas of wader populations in Africa and western Eurasia', par S. Delany, D. Scott, T. Dodman, D. Stroud / Ed. Wetlands International, 2009

Pluies:
Bakel, 0,4 mm

Nombre total de pages vues