" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

lundi 24 avril 2006

24, 620 océanites tempêtes au large du pont Faidherbe !


* Fleuve Sénégal à Saint-Louis, pont Faidherbe -

EXCEPTIONNEL:
une troupe de 620 (pétrels) océanites tempêtes (hydrobates pelagicus, european storm-petrel) est observée à l'aval du pont Faidherbe, au dessus des eaux du fleuve Sénégal, avec la marée montante.

















Ci-dessus: océanites tempêtes au large de l'île de N'Gor, péninsule du Cap-Vert, banlieue nord de Dakar, 2003 10
/ © Photos par Göran Ekström (à g.) et Dan Mangsbo (à d.) pour http://www.senegal.seawatching.net/, tous droits réservés

Nota: ces oiseaux pélagiques sont peu fréquents près des côtes, à fortiori au débouché d'un fleuve ! En général, à la latitude de Saint-Louis, ces petits oiseaux de haute mer ne croisent qu'à bonne distance du littoral et seules de fortes rafales de vent marin peuvent les repousser vers la côte. Au Sénégal, c'est  au large de la péninsule du Cap-Vert, mythique spot d'observation des oiseaux marins où l'on a le plus de chance de les observer au sud de leur aire de vagabondage hivernal. Cet afflux exceptionnel dans l'estuaire du fleuve a lieu alors que les pétrels sont en pleine migration prénuptiale, en remontée vers les lointains nordiques de l'Europe où ils nichent.
Source: African Bird Club

Nombre total de pages vues